Dodo l’Explorateur, en Italie sur la côte amalfitaine…part #1 et 2

Dodo est de retour…

Coucou les amis vous avez été nombreux à me demander des nouvelles de Dodo l’explorateur (voir ici pour ceux qui ne le connaissent pas encore), qui fut absent au mois d’avril. Ne vous inquiétez pas, le revoici, pour partager avec vous son voyage sur la côte Amalfitaine en Italie ! Waouh quel voyage !
Avant de continuer, je souhaite remercier toute l’équipe de Armonie voyages de m’avoir concocté ce voyage aux petits ognions et à ma copine Marianne qui a accepté de partager ce délicieux moment avec moi (ceci dit je n’ai pas vraiment eu à insister). Je suis revenue d’Italie, la tête pleine d’images et le cœur rempli d’émotions diverses. Je ne pourrai définitivement pas tout vous raconter en une seule fois, ce qui signifie que vous retrouverez mon aventure italienne en plusieurs parties.
Aujourd’hui commençons par Day 1 and  Day 2 !
Day 1 !
Arrivées à l’aéroport de Naples à 19h25, nous avions une voiture de location qui nous attendait à l’agence Maggiore, à seulement 5 minutes en bus de l’aéroport. Le transfert de l’aéroport aux agences de location de voiture est très bien organisé. Il suffit de sortir de l’aéroport et d’attendre le minibus qui emmène les passagers aux différentes agences de locations, qui se trouvent toutes les unes à côté des autres. Le minibus passe toutes les 10 minutes, donc pas de panique si vous en ratez un. Si vous ne maîtrisez pas l’italien, pas de problème, les italiens sont tous bilingues dans le milieu touristique et en plus très gentils et patients (rien à voir avec les italiens sur la route😓😓😓).
Louer ou pas une voiture pour aller sur la côte amalfitaine ?
Si vous aimez conduire, vous n’avez pas peur des scooters qui sortent de partout, des petites routes étroites avec des virages en lacets, des priorités non respectées par les autochtones, des klaxons en permanence, des bus qui vous foncent dessus, bref si vous êtes du genre zen à tout cela, alors foncez et prenez la voiture, sinon il y a d’autres moyens de transport pour visiter la côte amalfitaine 😂😂😂.
Devinez quoi, nous avons pris la voiture ! Mais pas si folles que ça les demoiselles, nous ne l’avons pas utilisée pendant tout le séjour. Nous en avons fait bon usage pour le trajet aller-retour de Naples à Sorrento, la ville où nous avons posé nos valises pour notre séjour. Après une heure et quart de trajet, nous avons laissé la voiture dans un parking pour profiter de la côte Amalfitaine en bus et en bateau.
Hôtel !
Nous étions logées au Palazzo Abagnale, un hôtel en plein centre de Sorrento, idéalement placé pour tout ; restaurants, station de bus, boutiques et aussi pour visiter la ville. L’hôtel travaille avec un parking qui offre un service de valet ; une personne vient prendre votre voiture à l’hôtel et vous la ramène quand vous le voulez, tous les matins si vous le souhaitez. Ce service complet coûte 18 euros pour 24 heures. N’oubliez pas aussi dans vos dépenses la taxe de séjour qui est plus élevée qu’en France, comptez 3 euros par personne, par jour. La chambre était très spacieuse mais pensez à demander une chambre côté cour si vous êtes sensible la nuit, la chambre côté rue est assez bruyante. Demandez la chambre bleue, la verte est un peu criarde, c’était la nôtre mais bon j’étais en complète adéquation avec cette couleur😂😂😂.

 

Le bus !
Nous avions décidé de prendre le bus pour mieux profiter de cette journée. L’idée fut bonne, je dirai même excellente quand on a découvert la route en bus, c’est un vrai spectacle vivant. J’ai découvert qu’un bus pouvait avoir un klaxon avec une série de notes musicales pour exprimer sa présence aux automobilistes qui arrivent en face. Il y a la note de « attention j’arrive », celle de « je suis là, arrête toi », celle de « tu n’as plus le choix, recule sinon tu n’as plus de voiture » ou encore celle de « tu es bouché ou quoi? »😂😂😂 ! Sinon pour info, c’est les bus SITA qui font ce trajet et c’est 12 euros pour un aller-retour Sorrento-Amalfi et vous pouvez monter et descendre à tous les arrêts des jolis villages desservis. Vous trouverez les horaires sur leur site. Il faut savoir qu’à partir de 9 heures vous risquez de faire la queue pour prendre le bus mais vous en avez un à peu près toutes les demi-heures. Nous avons choisi d’aller directement à Amalfi, au vu de la circulation très dense ce jour là, le trajet aller a duré presque 3 heures alors que sur le papier, il ne devait durer que une heure et vingt minutes. Malgré ce long trajet, la découverte de cette côte en bus m’a laissée sans voix, la carte postale qui prenait vie.
Arrivée à Amalfi !
En arrivant à Amalfi, ma première impression fut « au secours il y a trop de monde », on est bousculé de partout et je n’avais qu’une hâte c’était de fuir cette foule. Chose très simple à faire en s’enfonçant dans la première rue perpendiculaire à la rue principale, et là vous tombez dans un havre de paix ! J’ai recommencé à respirer normalement et le charme de ce village a commencé à agir sur moi, avec ses ruelles formant un joyeux labyrinthe. Nous voici donc parties à la découverte de ce beau village en suivant la direction du Cimetéro Monumentale et surtout en acceptant de se perdre…

La suite de cette aventure au prochain épisode…

Day 2

Ne ratez pas Dodo l’explorateur à la fin de l’article, il vous attend avec la question du jour !!!
Nous voici donc Marianne et moi parties à la découverte de la ville de Amalfi. Beaucoup de touristes s’arrêtent sur la place centrale pour admirer la cathédrale de cette ville. Avec sa façade byzantine rayée, son magnifique plafond décoré, sa salle de reliques, sa nef et son cœur, elle mérite vraiment le détour. Mais ce serait dommage de s’arrêter ici et de ne pas pousser la visite de cette ville en vous enfouissant dans les petites ruelles qui ressemblent à des couloirs. Comme souvent avec les couloirs des belles maisons, nous avons eu la surprise de déboucher à chaque fois sur des paysages magnifiques. Je vous le disais dans le premier épisode, ici, nous avions décidé de suivre la direction du Cimitero Monumentale (et oui j’étais en compagnie d’une grande fan de cimetière, mais ceci est une autre histoire) et moi je voulais aller vers le haut de la ville, fuir la foule… Étrangement nous avions le même but sans le savoir, ce qui était plutôt drôle.
La pancarte de ce cimetière, nous l’avions vue que deux fois, une fois au départ de la balade et une fois arrivées en haut, entre ces deux points: « niente ». Je pense que c’est fait exprès, car seuls les persévérants et les très motivés méritent de découvrir la beauté de ce lieu magique. C’est donc en déambulant dans ce labyrinthe blanc et en accostant les autochtones de temps à autres que nous avons fini par trouver le lieu ! Oui, en montant les escaliers pour aller au cimetière, vous croiserez certainement des amalfitains, car les habitations sont bâties sur les hauteurs.
 « Scusami, signora, dov’è il cimitero monumentale, per favore? »

Bon d’accord, j’avais bien appris ma question, mais pour comprendre la réponse, c’était une autre paire de manche. C’est ce qui fait le charme des voyages, n’est-ce pas 😂😂😂 !
Il y a aussi un autre moyen d’accéder à ce cimetière, beaucoup plus simple, mais pour cela il vous faut trouver l’ascenseur!!! Et je vous souhaite bon courage, car là non plus vous ne trouverez pas beaucoup d’informations. Un conseil, rapprochez vous des riverains, ce sont les meilleurs guides que vous trouverez.
Une fois arrivée la haut, c’est avec la plus grande joie que j’ai découvert ce lieu unique et magique. La vue est à couper le souffle (n’hésitez pas à faire cette escapade de nuit si vous avez l’occasion). Prenez le temps de vous balader, c’est un cimetière dans une ancienne abbaye, sur trois étages. Si vous maîtrisez l’italien, rapprochez vous du gardien des lieux, il répondra avec plaisir à vos questions. Nous y avons passé bien plus d’une heure, à nous imprégner de cette atmosphère et paysage unique!
En descendant, nous nous sommes arrêtées le long de la plage au Grand Cafè pour manger un Bruschetta, simple, bon et pas cher, dans un cadre magnifique.

Question du jour ?

Dodo a fait une petite pause entre les colonnes de la belle cathédrale de Amalfi, quel est le nom de cet édifice?

Si vous n’avez pas répondu aux deux premières questions de Dodo, pas de panique, retrouvez les questions ici et ici.