Une balade écossaise entre landes et lochs

PLAN DE VOL DIRECT DE POITIERS-BARD POUR ÉDIMBOURG TOUS LES MERCREDIS ET SAMEDIS JUSQU'AU 30 SEPTEMBRE DERNIER RETOUR

VOLS SECS ICI

Philippe est un jeune retraité qui voyage beaucoup. Il part en général entre six et huit fois par an à la découverte d’un pays inconnu.

En juin 2016, c’est vers l’écosse qu’il s’envole avec un groupe pour découvrir cette séduisante contrée ventée. Pour cet amateur de whisky, le voyage s’annonce savoureux !

1er jour : Découverte d'Edimbourg la médiévale

Nous sommes arrivés la veille tard et au petit matin, nous partons découvrir la capitale de l’Ecosse. J’ai beaucoup aimé cette ville aux petites rues pavées et à l’atmosphère très moyenâgeuse. D’emblée, nous sommes dans l’Ecosse de carte postale avec cet imposant château royal qui renferme les joyaux de la couronne d’Ecosse. Se balader dans Edimbourg est un vrai bonheur. Nous partons ensuite à la découverte du château de Crathes, une forteresse du XVIe siècle où j’ai pu admirer une très belle collection de tableaux. Le soir, nous dormons dans un hôtel manoir, il ne manque plus que les fantômes écossais !

Edimbourg, capitale écossaise.
Edimbourg, capitale écossaise.

2e jour : En route pour la région d'Aberdeen

Nous poursuivons notre périple vers la région d’Aberdeen : le paysage est magnifique. Nous visitons le château de Fyvie dont les cinq tours  ont été construites par les cinq familles qui s’y sont succédées au cours des siècles. Là encore, découverte d’une belle collection de peintures mais aussi des tapisseries et meubles anciens. La vie de lord écossais fait rêver ! La cathédrale d’Elgin est vraiment en ruine mais elle devait être majestueuse à son époque. Le soir, nous avons droit à un dîner typiquement écossais avec dégustation de haggis, le plat traditionnel, qui est une panse de brebis farcie. J’ai l’habitude de tout goûter quand je voyage et j’ai bien aimé ce plat atypique !

En route vers la région d’Inverness, nous visitons le Scottish Kiltmaker où nous découvrons l’histoire des différents tartans qui composent la tenue traditionnelle écossaise, le kilt. Une tenue que notre guide Tom porte tous les jours depuis notre arrivée ! Nous avons été surpris de le rencontrer ainsi habillé à l’aéroport et c’est un vrai bonheur que d’être en sa compagnie. Véritable érudit, parlant un français parfait, c’est l’un des meilleurs guides que j’ai pu rencontrer au cours de mes voyages ! Et aujourd’hui, alors que nous marchons sur les bords du Loch Ness, Tom nous fait la surprise de sortir sa cornemuse pour nous jouer quelques airs. C’est vraiment une belle surprise et un moment de grâce le long de ce lac mythique, qui est un peu décevant car finalement assez banal… Nous visitons également la distillerie Glenmorangie. Je suis un grand amateur de whisky, je suis donc vraiment heureux de cet arrêt !

Le château de Crathes, forteresse du XVIe siècle.
Le château de Crathes, forteresse du XVIe siècle.

3e jour : Cornemuse au bord du Loch Ness

4e jour : Les paysages sauvages de l'Ecosse

Aujourd’hui, nous visitons le village de John O’Groats avec sa vue sur les falaises de l’île des Orcades. C’est un panorama exceptionnel, l’un des plus beaux paysages que nous verrons en Ecosse. Le reste de la journée, nous longeons le littoral en direction de Tongue et Durness où la nature est  sauvage et intacte, à base de landes, de fjords et de lochs… Nous découvrons la grotte de Smoo mais faute d’eau, nous ne voyons pas la chute d’eau de 21 m de haut qui se cache en son cœur. De l’eau, d’ailleurs, nous en aurons vraiment peu lors de ce périple. Le mois de juin est l’un des plus secs en Ecosse et c’est vraiment agréable de visiter le pays sans pluie, même si le vent souffle toujours !

5e jour : un jardin exotique au milieu de la lande

La visite du jardin d’Inverewe est surprenante car il regorge de plantes et d’arbres exotiques alors qu’il est situé sur la même latitude  que… la Sibérie ! C’est grâce à l’influence du Gulf Stream que ces plantes poussent. C’est une petite oasis au milieu des landes écossaises. Incroyable ! Nous partons ensuite pour l’ile de Skye que l’on peut désormais rejoindre via un pont. La visite du château d’Eilean Donan, bâti sur un îlot rocheux, est très intéressante. Ses remparts extérieurs offrent d’admirables vues sur un paysage exceptionnel qui a servi de décor au film Highlander et à James Bond, dans Le monde ne suffit pas.

6e jour : Skye la sauvage et ses petites maisons colorées

Vue imprenable sur l'île de Skye.
Vue imprenable sur l'île de Skye.

L’île de Skye, surnommée « l’île des brumes », nous offre une succession de landes, de lochs, de côtes escarpées et de majestueuses montagnes. J’ai particulièrement aimé la visite de Portree, la charmante capitale aux petites maisons colorées qui s’alignent le long des quais. C’est vraiment très beau. Nous repartons de Skye en ferry vers l’Écosse continentale, en direction d’Oban, en passant par Fort William situé au pied du Ben Nevis, la plus haute montagne de Grande-Bretagne.

7e et 8e jour : de Mull à Glasgow

Après un passage par Glencoe, ancienne vallée glaciaire, nous reprenons le ferry pour l’île de Mull. Un petit paradis où alternent forêts,  plages de sable, petites criques et falaises rocheuses. La visite de la Smokehouse d’Inverawe est très instructive. Nous découvrons comment le saumon est fumé et nous dégustons de très bonnes tranches de ce poisson, star du pays. Le petit village de Luss et ses cottages fleuris typiquement écossais est aussi magnifique. Enfin, nous arrivons à  Glasgow, la plus grande ville d’Écosse. J’ai préféré Edimbourg mais les petites rues commerçantes de Glasgow, ses beaux bâtiments néoclassiques et victoriens valent quand même la visite. Au final, c’était vraiment une découverte incroyable. L’Ecosse n’est qu’à 1h30 d’avion de la France mais c’est un voyage réellement dépaysant !

DEMANDEZ VOTRE DEVIS ICI